ACTU GRANDES CULTURES

Nov 2017 ► Variétés de céréales en AB : synthèse 2017

Le réseau variétal animé par l’ITAB regroupe des essais menés par de multiples partenaires:Chambres d’Agriculture, Arvalis, GAB, INRA, Coopératives… Il vise à tester le comportement en AB de variétés « nouvelles » (inscriptions récentes ou variétés étrangères, encore en majorité sélectionnées en conventionnel). L’objectif est de favoriser le renouvellement de l’offre variétale. La formulation de recommandations variétales à une échelle locale est une étape venant en aval, réalisée par les Chambres d’agriculture et les GAB.
Synthèse des essais variétaux 2017 disponible sur le site de l’ITAB >>

Nov 2017 ► Carie: la vigilance reste le mot d'ordre!

En ces périodes de semis de céréales, la vigilance reste de mise pour limiter la présence de carie commune, maladie qui se transmet par les semences ou le sol.
Une précaution de base est l’utilisation de semences certifiées. En cas d’utilisation de semences de ferme, au moindre doute de contamination, il convient de réaliser des analyses (laboratoire de la SNES par exemple) pour s’assurer de la l’absence de spores de carie ou non (dans ce cas abandonner l’utilisation en semence).
Les leviers de contrôle sont la pratique de rotations diversifiées (pour ne pas revenir sur des parcelles à risque), le choix d’espèces ou variétés résistantes (blé tendre, épeautre et blé dur sont les espèces sensibles à la carie commune ; triticale, orge et seigle ne sont pas apparus sensibles aux tests menés en France), en plus du choix de semences certifiées. Il est possible d’utiliser des semences traitées (Copseed, Cerall). En traitement de semences à la ferme, il est possible d’utiliser du vinaigre en cas de situation à risque (semences de ferme avec traces possibles).


Actes de la journée Carie (2011) >>
Cahier technique carie (2007) >>
Produits utilisables en AB >>



Nov 2017 ► Projet: Sélectionner et choisir des variétés de blé plus concurrentes des adventices
La concurrence des cultures vis-à-vis de la flore adventice fait partie des leviers mobilisés pour participer au contrôle de cette flore. Concernant le blé tendre, un programme de recherche (FSOV, 2013-2016) a permis d’avancer sur la connaissance de la compétitivité des variétés et sur les méthodes disponibles pour la caractériser. Les résultats montrent que la hauteur (déterminante pendant la montaison, notamment en présence de ray grass) et la capacité à couvrir le sol (critère intégratif, plus en début de cycle qu’en fin de cycle), sont les critères les plus explicatifs de la capacité de la variété à concurrencer la flore adventice. Leur mesure est simple à mettre en œuvre, des méthodes d’évaluation ont été proposées, testées et validées. Principales conclusions et perspectives du projet >>
Nov 2017 ►Guide des grandes cultures bio

Le réseau agriculture biologique des Chambres d'Agriculture publie un guide technique national sur les grandes cultures en agriculture biologique pour:
- accompagner les producteurs dans la conduite de leur système en AB
- aider à réduire l'usage des intrants et des produits phytosanitaires pour toute l'agriculture. Plus d'infos >>



Nov 2017 Colloque Mieux gérer l'azote et les adventices dans les systèmes de culture bio
Les présentations faites au colloque commun INRA-Agro-Transfert Ressources & Territoires (26 septembre à Péronne, 80) sont consultables en ligne >> et >>.Il s’agit des restitutions de 2 projets de recherche, en grande partie positionnés sur les Hauts-de-France : ENBIO-Expé (étude expérimentale et modélisation des bilans d’eau, carbone et azote des systèmes de culture agri-biologique) et Agri-Bio (de la connaissance à la performance).


Mai 2017 Fiches variétés de blé tendre : édition 2017
Les fiches variétales mouture 2017 sont disponibles sur le site de l’ITAB. Les résultats des essais 2016 y sont intégrés, y compris les tests de panification réalisés à partir d’échantillons du réseau de criblage variétal animé par l’ITAB (Chambres d’Agriculture, Groupements bio, INRA, coopératives…). Ces fiches ont vocation à faire connaître le comportement de variétés de blé tendre en AB, notamment de nouvelles variétés proposées par les obtenteurs et représentants. Les recommandations variétales, y compris sur des variétés évaluées de longue date, sont à consulter auprès des acteurs locaux du développement. Un “Memento Semences bio”, complémentaire aux fiches, permet d’accéder rapidement aux principales caractéristiques des variétés fichées.


Mai 2017 Projet  :Variétés de blé concurrentes des adventices : un atout en bio… et en conventionnel
Le choix d’espèces et de variétés concurrentes vis-à-vis de la flore adventice fait partie des leviers mobilisés pour participer au contrôle de cette flore. Les résultats du projet piloté par l’ITAB entre 2013 et 2016 sur la concurrence des variétés de blé (financements FSOV –Fonds de Soutien à l’Obtention Végétale-) ont été présentés lors de la 5e Rencontre Scientifique du FSOV, le 23 mars dernier. La rencontre a aussi été l’occasion d’organiser une table ronde sur l’apport de la sélection en AB au conventionnel.
Hauteur des blés et capacités à couvrir le sol, particulièrement en début de cycle, sont parmi les critères les plus explicatifs de la concurrence. Il est donc important de caractériser les variétés disponibles sur le marché vis-à-vis de ces critères. Si ces notations sont de plus en plus fréquentes en AB, elles font encore défaut en conventionnel où elles ont aussi leur intérêt.


Mai 2017 ► Rencontre: Le CREAB et ses partenaires vous invitent à sa journée technique annuelle

Cette journée aura lieu le Jeudi 8 juin 2017 de 9h30 à 17h00 à la ferme de La Hourre (Auch). Au Programme : Visite des essais du CREAB sur la qualité du blé, soja et sarrasin et démonstration de matériel de désherbage mécanique. Pour en savoir plus >>




Mai 2017 ► Lettre grandes cultures n°9 proposée par la FNAB >>


Fév 2017 Groupe de travail national PROLEOBIO: réunions annuelles le 23 février à Agen, le 9 mars à Paris
Proléobio est un groupe de travail techniqueco-animé par l’ITAB et Terres Inovia, qui rassemble techniciens et représentants de la filière. Il est ciblé sur la production des oléagineux et protéagineux en AB. Thèmes programmés aux réunions 2017: approche économique de la parcelle à la ferme, attente de la collecte et des transformateurs en sud-France, dernières avancée techniques en soja (Agen); association céréales-légumineuses en Nord-Loire, dernières avancées techniques en soja, maladies telluriques en légumineuses à graines… (Paris).
Consulter les actes des Rencontres GC bio ITAB-Arvalis-Terres Inovia du 24 novembre dernier (interventions sur le soja et les associations céréales-protéagineux): >>

Contact : Laurence Fontaine (ITAB)

Fév 2017 Groupe de travail national Couverts végétaux en interculture en AB

Réunion annuelle le 22 mars à Paris
L’objet est de partager les connaissances sur la thématique générale des couverts végétaux en AB. Depuis sa création en 2010, les travaux sont ciblés sur la gestion pendant l’interculture de couverts à base de légumineuses, en systèmes de culture assolés. Les objectifs sont la mutualisation de l’expérience de tous (praticiens, conseillers, chercheurs…), le partage de résultats d’expérimentation ou programmes de recherche, l’élaboration de protocoles et d’outils par la mise en commun des compétences et expertise de chacun.
Consulter le cahier «couverts végétaux»: >>

Contact : Laurence Fontaine (ITAB)


Fév 2017 ►  Vidéo BASE-ABC : groupe d'agriculteurs bio qui utilisent des techniques d'agriculture de conservation
Des agriculteurs biologiques contactés via le réseau BASE* se sont rencontrés une première fois en décembre dernier pour mettre en place des essais de couverts dont ils partageront les résultats au fil du cycle du couvert. Vidéo >>
*BASE est un réseau d'échange d'agriculteurs, et de techniciens innovants, qui mettent en œuvre l'agriculture de conservation Site de BASE




Fév 2017 ► Cours en ligne  Issu du projet Ok-Net Arable

Fertilité des sols, contrôle des bio-agresseurs, gestion des adventices  Voir Agronomie

Fév 2017 Synthèse régionale des expérimentations - Pays de la Loire


Résultats d’essais en grandes cultures biologiques menés sur la campagne 2015-2016 chez des agriculteurs et nouvelles références techniques acquises : Contexte climatique 2015-2016 - Identifier les variétés les plus adaptées à l’AB - Produire du blé de haute qualité pour la meunerie - Sécuriser et maîtriser la culture des oléo-protéagineux - Optimiser la densité de semis des céréales à paille d’hiver - Gestion de la fertilité du sol.

Édité endécembre 2016 par les Chambres d'agriculture des Pays de la Loire - Gratuit,178 pages >>>




Fév 2017 Recueil de savoir-faire Tome 2 - Pays de la Loire
Suite d'un premier recueil sorti en 2014 (stock épuisé), ce guide relate des savoir-faire issus de producteurs Bio des Pays de la Loire qui acceptent de transférer leurs techniques, leurs astuces au plus grand nombre.Chaque témoignage est associé à la présentation de la ferme.(44 pages) – réalisé par la CAB Pays de la Loire >>>

Fév 2017 Bulletin technique  Bio.plaine, édité par la Chambre d'agriculture d'IDF
Echos de la plaine, conseils techniques, informations réglementaires et diffusions des résultats des expérimentations menées en agriculture biologique. N°57 janvier 2017 et anciens numéros >>

Déc 2016 Bilan et recueil des rencontres techniques

Le 24 novembre a eu lieu le 1er RDV technique des acteurs des filières des grandes cultures bio

Quatre sessions ont rythmé la journée : les chiffres des grandes cultures bio en 2016, les associations céréales-légumineuses, le soja pour l’alimentation humaine et animale, les blés panifiables.
Cet évènement vise à identifier, du champ à l’assiette, les leviers techniques à mobiliser pour améliorer les productions en grandes cultures bio en France et d’orienter, en conséquence, les actions de recherche et d’expérimentation. Il se veut un lieu de rencontre incontournable et de discussion privilégiée entre tous les acteurs des filières des grandes cultures. Il est programmé tous les deux ans.

Recueil et diaporamas des présentations >> Contact : Laurence Fontaine (ITAB)



Déc 2016 Signature de convention tripartite

L’ITAB, ARVALIS et Terres Inovia ont signé une convention pour renforcer la R&D sur les grandes cultures bio le 24 novembre

ITAB, ARVALIS et Terres Inovia collaborent à des actions de R&D en grandes cultures bio depuis plusieurs années, aux côtés des Chambres d’Agriculture, des Groupements professionnels bio, de l’INRA, des coopératives engagées dans l’AB... Les enjeux et la dynamique de développement actuel du secteur bio justifiaient de formaliser les relations et les activités communes des trois instituts. La convention signée souligne la complémentarité des missions de chaque structure et leur volonté de construire ensemble de nouvelles actions pour développer les grandes cultures bio.

De gauche à droite : Jacques Mathieu (ARVALIS – Institut du végétal), Thierry Mercier (ITAB) et David Gouache (Terres Inovia)

En savoir plus >>
Contact : Laurence Fontaine

Bulletin technique


10/2016 ► Variétés de céréales : résultats 2016 en ligne

Tous les résultats sur les variétés de céréales testées par les partenaires de la R&D (Chambres d’Agriculture, Arvalis, INRA, structures professionnelles bio, coopératives…) dans le cadre du réseau animé par l’ITAB sont disponibles. L’année 2016 est clairement atypique (encore plus que les autres années), aussi ces résultats sont à considérer avec précaution pour les zones les plus atteintes par les aléas climatiques.

L’objectif de ce réseau n’est pas de formuler des recommandations variétales (contactez vos organismes locaux pour cela), mais d’évaluer l’adaptation aux conditions bio françaises de cultivars européens (dont une partie sélectionnée en bio) ou de variétés inscrites en France pour l’agriculture conventionnelle, dont le comportement en AB pourrait être intéressant, de façon à diversifier et tenter de renouveler l’offre aux producteurs bio français.

Ces résultats, complétés par des analyses technologiques programmées cet hiver, alimenteront la mise à jour et la création des fiches variétales décrivant le comportement agronomique et technologique des blés meuniers en AB (publication 2017 prévue au printemps).

Synthèses de la campagne 2015/2016 en variétés de céréales bio  >>
Retrouvez les fiches variétés de blé (édition 2016)
  >>

 

10/2016 Quelle offre variétale en grandes cultures bio ?

Cette brochure présente l’état des lieux de l’offre variétale en grandes cultures bio (données 2015).

Elle compile en pluriannuel, culture par culture (céréales, protéagineux, oléagineux), les données issues des enquêtes menées annuellement par FranceAgriMer (estimation de la répartition des variétés utilisées) et les données du GNIS sur la répartition variétale en termes de surfaces de multiplication des semences. Il est intéressant, notamment, de voir les évolutions variétales au fil des ans, selon les espèces. On y constate beaucoup de variabilité d’une culture à l’autre en termes d’offre, de renouvellement de l’offre, de stabilité dans le temps.

Deux autres brochures en complément :

> Avis et attentes des agriculteurs sur les variétés en grandes cultures biologiques. Bilan 2015.

> Avis et attentes des collecteurs sur les variétés en grandes cultures biologiques. Bilan 2015.

Il s’agit des résultats d’enquêtes sur la perception d’utilisateurs de ces variétés, producteurs d’une part, représentants de la collecte d’autre part. Quelles sont leurs attentes en termes de caractéristiques variétales pour telle ou telle espèces? Quelles améliorations à envisager? Quelles ressources (presse, résultats d’essais, échanges…) sont utilisées pour mieux choisir les variétés ?

Voir les 3 brochures >>   Ces documents sont issus d’une étude réalisée dans le cadre du projet Casdar ECoVAB (2015-2017).

 

12/2015 ► Blé tendre : couvrir le sol en actionnant le levier variétal


Un projet de recherche (FSOV, porté par l'ITAB) s’intéresse depuis trois ans aux différences variétales en matière de concurrence vis-à-vis des adventices chez le blé tendre, pour favoriser la prise en compte de ce facteur en sélection et dans le choix des variétés inscrites au catalogue.
Les résultats acquis montrent des capacités à limiter le développement et la croissance des adventices pouvant aller du simple ou double dans des conditions ...>>>





10/2015 Variétés de céréales : 10 ans de résultats en blé tendre d’hiver !

L’ITAB anime le réseau de criblage variétal de céréales en AB, de façon à repérer les variétés inscrites au catalogue les plus adaptées à ce mode de conduite dans les conditions françaises. Il ne s’agit pas de recommandations variétales, formulées elles à l’échelle locale par les structures régionales ou départementales.



Les variétés testées dans le réseau national sont issues de sélection bio (Autriche, Suisse… INRA Rennes pour la France), proposées par les obtenteurs ou représentants travaillant en France. De façon à étoffer l’offre variétale aux producteurs, elles sont aussi issues du conventionnel; l’intérêt du réseau est alors d’évaluer leurs performances en AB en multilocal et ainsi apprécier leur adaptation potentielle à ce mode de production. Le réseau (Chambres d’Agriculture, Groupements bio, Arvalis, INRA, coopératives, obtenteurs…) rassemble annuellement une quarantaine d’essais en blé tendre et une vingtaine en céréales secondaires. Les synthèses sont assurées par l’ITAB et Arvalis.
Graphiques synthèses de 10 ans de résultats et plus de 30 fiches variétales basées sur les résultats du réseau >>>


10/2015
Variétés de céréales : les résultats 2015 sont en ligne

Retrouvez les synthèses 2015 des essais blé tendre, triticale et épeautre de la campagne passée: rendement, teneurs en protéines, hauteur, PS… pour les principales zones pédoclimatiques.

Nouveauté 2015: les résultats des notations en rouille jaune(photo/CA60) ont été regroupés et synthétisés à l’échelle nationale. En blé tendre, les attaques ont été plus modérées qu’en 2014, pénalisant les variétés les plus sensibles (Saturnus, Midas…). Attlass se classe parmi les moins sensibles, mais aussi des nouveautés telles que Ubicus ou Ghayta, à suivre. En blé de printemps, Triso a particulièrement souffert de la rouille jaune, ce qui a pénalisé ses performances. En triticale, Amarillo 105 demeure la variété la plus sensible. Parmi les variétés testées, Vuka et Jokari montrent un bon niveau de tolérance.
Consulter la synthèse complète >>>




10/2015
Chardon des champs, rumex, folles avoines : recherches attendues pour aider à les maîtriser!

Une courte enquête a été diffusée cet été auprès des partenaires de l’ITAB (réseau GAB, réseau Chambres, chercheurs…), pour lister les adventices problématiques en grandes cultures en AB, apprécier celles à traiter en priorité de recherche et identifier les actions à mener.
Sans surprise, chardon des champs et rumex sont cités comme les plus problématiques parmi les vivaces, toutes régions confondues. Actions mécaniques (binages, écimages), travail du sol (déchaumages, labour) mais aussi effet de la couverture du sol (cultures intermédiaires, cultures étouffantes) sont autant de pistes à étudier et combiner pour mieux contrôler ces vivaces.


Un projet est en cours de montage de façon à mutualiser les expériences de plusieurs régions et tester diverses stratégies de lutte par des suivis chez les agriculteurs et des essais en station.
Les folles avoines sont elle aussi citées comme prioritaires à en prendre compte, au nord comme au sud, avec de fortes attentes sur une meilleure connaissance de leur biologie (conditions de levée notamment).
Des problématiques plus locales, liées aux conditions pédoclimatiques et aux systèmes de culture, sont aussi citées: vesces sauvages, sanve/ravenelle, chénopodes, ray grass… A noter: l’ambroisie, plante allergène, est citée en Bourgogne et en Poitou-Charentes, donc au-delà du couloir Rhôdanien où elle se développe depuis plus longtemps.
Résultats complets >>>

 




18 septembre 2014

Carie commune: une ouverture pour le traitement des semences

Un nouveau produit de traitement des semences de céréales à pailles devrait être autorisé en septembre, avant les semis de cet automne. Il s’agit du Copseed, diffusé par Nufarm, spécialité à base de sulfate de cuivre autorisée en AB >>>



9 juillet 2014

Rouille jaune: premiers résultats pour les choix variétaux

La rouille jaune s’est développée dans de nombreuses régions à l’occasion de l’hiver et du printemps doux de la campagne 2013/2014 (cf dernier «du côté»).

Les observations remontées par une partie du réseau de criblage variétal animé par l’ITAB ont été regroupées. Elles permettent d’avoir une vision globale sur le comportement de variétés sur plusieurs sites, majoritairement dans la moitié nord de la France, plus touchée (conditions climatiques favorables).

Attention, il s’agit à ce stade de tendances, une synthèse plus précise sera réalisée en septembre avec des résultats supplémentaires.

Consulter les premiers résultats


10 juin 2014
CA 60

Attaques record de rouille jaune: quel impact sur les rendements 2014?

L’hiver doux 2013/2014, combiné à des attaques déjà marquées les deux précédentes années dans de nombreuses régions, a pour conséquence une année 2014 marquée par des attaques fortes et généralisées, en France mais aussi chez nos voisins européens (au moins jusqu’en Autriche). Blé tendre, triticale, épeautre, blé dur… sont touchés. Face à l’ampleur du phénomène, on peut craindre des pertes de rendement non négligeables. Les récoltes devront être suivies avec attention.


Que faire en bio?

Faute de solution pour la campagne en cours, un minimum peut être anticipé pour la prochaine. Les résistances variétales sont le premier levier à activer. Il sera d’autant plus important cette année de faire des notations dans les essais de criblage variétal pour repérer les résistances et, plus généralement, d’observer le comportement variétal dans les champs. Les parcelles touchées cette année sont à éviter l’an prochain, en limitant les repousses (vecteur de transmission) ou des cultures intermédiaires incluant des céréales. Privilégier des couverts aérés, éviter les semis précoces; tenter, si possible, des mélanges de variétés ou l’association de plusieurs espèces.

Quoi qu’il en soit, un hiver rigoureux sera la meilleur garantie de diminuer la pression rouille jaune pour l’an prochain!

En savoir plus: consulter l’article complet et les références






Suivez la commission Grandes cultures animée par Laurence Fontaine sur Twitter
 


             Accueil - Contact              Conception k-to-k